vendredi 20 février 2015

Tikal

Tikal
 Le lieu des échos. Site inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. Ce qui est restauré ne représente qu'une infime partie des temples en place. Ce qui est restauré représente les sites de cérémonies, le centre de l'ancien Tikal  . Autour c'était tout e une ville.


l'Acropole  sur la grande place. 16 temples sur la plateforme.
 Avec masque de Chac, dieu de la pluie, orne la façade .

Sur cette grande place les deux temples les plus imposants du site:
 temple du Jaguar. ( temple I). 9 niveaux pour un chiffre sacré chez les mayas. Hauteur 45 m. Dessous on a retrouvé la chambre funéraire du roi El Cacao. Son squelette et de splendides bijoux.
A droite dans la brume à 8h00 le matin.

   temple des masques ( temple II) .38m mais il devait être à même hauteur, le temple de son épouse. 3 niveaux et 59 marches.














Un énorme masque ( reconstitué) apparaît sur le crête:
 Vue du temple des masques  sur la grande place et l'Acropole:
 Palcacio de las Acanaladuras. Ou plais des Canelures.
Groupe G
Groupe de 24 bâtiments auquel on accède par un étroit tunnel. Les longues stries verticales du bâtiment principal a donné le nom au temple.
le temple V
Situé derrière l’Acropole. Haut de 57 m mis on ne peut pas ou plus y monter.
 Base pyramidale de 7  niveaux au coins arrondis.Au dessus une terrasse avec balustrade.
Il a été établi durant les fouille qu'il n'y avait pas de sous structure. Cela constitue la plus ancienne bâtisse qui remonterait à 650 avant JC.

 Place des 7 temples
7 petites pyramides  quasi identiques. Trois servaient de point de mire pour les observations astronomiques. L'observation se faisait du sommet de la pyramide du monde perdu.
Grande pyramide
Principale structure du monde perdu.32 m de haut. Construite 300 ans avant J.C.  Point d’observations astronomiques pour les solstices et équinoxes. 

Talud Tablero
Il présente les particulières techniques de construction teotihuacanas . Le nom de Teotihuacan désigne la cité, mais aussi une civilisation dont l'influence s'étendait à la plus grande partie de l'Amérique centrale, particulièrement au Mexique. Ainsi on peut déterminer que le commerce s’effectuait entre les cités.

 Palais des Murcielagos ( chauve souris)
Caché sous la végétation il ne se visite pas. Les fenêtres, petites sont très nombreuses. Ce qui n'est pas  une habitude de construction maya, même actuellement. 
temple du Serpent. Le plus de Tikal et l'un des plus élevé d’Amérique préhispanique.
D'en haut on a une superbe vue sur la forêt comme la première image de cette page.
de face

groupe nord


et le temple des inscriptions


  Et des trésors il reste à en découvrir. Nombreux sont encore enseveli sous la jungle dans une atmosphère particulière avec les singes hurleurs   pour tout bruit.

  Ceiba, arbre pouvant atteindre 70 m et 2 mètres pour son diamètre. Arbre symbole  du Guatemala par décret le 8 mars 1955 ! Pour les Maya c'était l'arbre sacré de la vie.   Ils le considéraient comme l’œil du monde.