jeudi 19 février 2015

Atitlan


Le lac Atitlán est situé dans une ancienne caldeira. L'éruption qui l'a créée s'est produite il y a 84000 ans. 
Cette éruption de grande ampleur a émis tant de  ponces qu'il y avait de quoi recouvrir la France de plus d'un mètre d'épaisseur.
 Il s'agit donc là d'un super-volcan, qui n'entre heureusement en éruption qu'a des périodes très espacées. Ce type de volcan  laisse de grandes caldeiras qui pour ce lieu s'est couvert d'eau qui ne pouvait s'échapper. Laguna en espagnol. .
D'autres volcans sont apparus dans la partie sud du lac. Plus calmes ce sont les volcans San Pedro, Tolimán et Atitlán. Il ne faut pas confondre ce dernier avec celui qui a formé le lac. Ces édifices ont des chambres magmatiques bien distinctes.
le San Pedro
 l'embarcadère de Panajachel
 les tarifs des lanchas pour les traversées.
 Passage à Santa Cruz
 arrivée à San Juan, ethnie des tz'utujiles.

Un local m'a fait remarquer qu'on pouvait deviner une tête de profil. A gauche le front, au milieu le nez ( sommet)  puis la bouche et le menton.
 Suite au cyclone Agatha en 2010 le niveau de l'eau est considérablement monté. Des maisons en bordure ont les pieds dans l'eau.
 brume le matin. Récurent.
 San JUAN
Ce village est probablement le plus tranquille  du lac. A l'écart de hordes touristiques c'est pourtant  un lieu d'art. Galeries de peintres naïfs, artisanat avec des tissus colorés de plantes tinctoriales,

Mais surtout des gens d'une extrème gentillesse.
Nombre de murs sont peints, marquant l'histoire locale souvent liée à l'activité volcanique ou au cyclone.

 
 
 
 
les gens dans leurs activités avec toujours la tenue  de l'ethnie des tz'utujiles pour les femmes :
 

 

 Beaucoup de particuliers font sécher leur café. Mais aussi  les producteurs. Le café a une telle renommée que 80% est exporté vers les U.S




Santa Cruz de la laguna
 l'iglesia
Village perché, aux rues en pentes terribles....

 sachant que le bois étant l'unique source d'énergie, il faut le rapporter le bois ( liña)


 un jeu simple : faire rouler une roue !
 
 tissage

 Les femmes dans leur tenue traditionnelle: les huilipes, ces tuniques propres à l'amérique centrale et surtout les mayas.



 parfois d'un rouge intense.
San Pedro
Au pied du volcan du même nom, ce village  et plein de couleur et d'animation. Ca grouille !

la production de café. En plein air pour la mise en vrac dans des sacs après séchage.
les gens aux costumes colorés:
 
 
  entrée dans l'église, enterrement.
 
 le marché



 l'affichage en rue pour semer la bonne parole civique