samedi 21 février 2015

itinéraire

étapes du Guatemala

Ce qui nous aura sans doute le plus marqué  au Guatemala, c'est la résistance des mayas à conserver leurs traditions, leurs croyances,  leurs vêtements traditionnels, leur mode de vie. C'est assez incroyable face à la culture nord américaine envahissante. Et la gentillesse!
 Deux proverbes donnés par  des guatémaltèques :
 hoy por tu mañana por mi : aujourd'hui pour toi, demain pour moi. 

On ne dit pas : Guatemala mais Guate buena.
Tout est bon dans ce pays.
 L'insécurité.
 Elle existe. Antigua, Ciudad sont des villes blindées avec police, armée, vigiles. Tous armés le doigt sur la gachette.  Trois jours avant notre randonnée au Santiaguito des étudiants espagnols se sont fait "dépouiller". La police touristique est là. Il faut leur demander : es peligrosso ? A chaque fois nous sommes passés, seuls et  rien à dire, redire. Au contraire des gens à chaque fois charmants, souriants. 

la nourriture.
 En Asie nous prêtons attention. Pas de viande ni de poisson, ça traine trop sur les marchés. Là rien, seul l'excès de fruits  a porté préjudice, surtout les mangues. On peut prendre un encas sur la marché : tacos, churascos. Regal et pas cher.

 les transports : aisés, faciles, abondants. Et de l'ambiance tant que l'on reste sur les services des locaux, ceux touristiques ne sont pas notre truc.

 Bref que du bonheur, un beau et bon pays. Regarder les gens dans les yeux c'est déjà entamer une conversation riche d'enseignements. Ils ont à dire sur leur pays.